RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par DrRush le Mar 30 Juin 2015 - 1:55

Bon, j'ai enfin mis certaines idées noir sur blanc (enfin je commence à les mettre noir sur blanc ^^ ), j'ai pas particulièrement de talents d'écriture mais je trouve que l'écriture d'un RP est une bonne façon de tuer le temps pendant les vacances, toutes les critiques constructives sont les bienvenues ^^

Chapitre 1 : Probabilités modifiées, réajustement requis.

Coups de feu, débris, bains de sang et décharges plasmatiques, tel était devenu le quotidien sur Asuras depuis plusieurs semaines, le conseil de la Citadelle était enfin parvenu à ses fins, en admettant que les machines qui composaient ce conseil poursuivaient un véritable but et pouvaient être douées d’une véritable volonté malgré leur nature synthétique.
Ses fins, elles étaient d’écraser un peuple qu’ils considéraient comme ennemi du fait de leur refus d’accepter certaines conditions d’un pacte de non-agression qu’ils jugeaient abusives.
Les Régulateurs étaient des machines réduites en esclavage par une race extraterrestre putative mais jouissant d’un pouvoir illimité selon les rares personnes qui l’aurait croisée, cette race est appelée, non sans une certaine superstition, la Vie.
L’existence de la Vie était sujette à de nombreux débats car les Régulateurs déclaraient aux populations soumises qu’ils n’avaient ni commencement, ni fin, ni créateurs.
Quand les Régulateurs se sont aperçus de la brusque accélération du développement des asurans, ils décidèrent d’organiser une rencontre avec les représentants d’Asuras sur une station spatiale, la Cathédrale, afin de leur proposer un marché : un contrôle de l’avancée technologique de la part des Régulateurs en échange de la vie sauve pour les asurans. La réponse des diplomates asurans fut sans appel et aucun d’entre eux ne put quitter la Cathédrale sauf sous forme d’atomes très distinctement séparés.
Une guerre venait de commencer, une guerre qui a conduit des peuples soumis au diktat des Régulateurs à bombarder pendant quatorze années consécutives le bouclier d’Asuras, ce même bouclier qui s’est effondré il y a quelques semaines. La véritable confrontation n’a commencée qu’à ce moment-là, dans l’espace, dans les airs et sur le sol d’Asuras.

« - Pourquoi n’évacuons-nous pas ce bunker sur le champ !, cria un jeune homme dont la tenue faisait penser qu’il était scientifique à une autre personne qui était militaire et assez haut gradé à en juger son allure.
- Les ordres de la Matriarche sont de vous protéger à tout prix, nous les appliquons, il n’y a aucune discussion possible docteur Lawson.
- Les ordres de la Matriarche étaient de nous protéger à tout prix major !
- Nous ne bougerons pas d’ici tant que la Matriarche ne l’ordonnera pas docteur.
- Mettez-vous bien dans le crâne que vous ne recevrez plus aucun ordre de sa part avant pas mal de temps, nous n’arrivons plus à communiquer avec les autres laboratoires depuis plusieurs jours, les communications sont totalement hors service pour notre part, et je doute que la situation soit différente du côté des militaires, répondit le docteur Lawson.
- Nous devons impérativement vous protéger jusqu’à ce que vos travaux soient terminés, répondit une nouvelle fois le major Williams, avec un calme olympien et une étonnante fermeté.
- Mes travaux sur le déphaseur sont un échec total, premièrement nous n’aurons jamais l’énergie nécessaire pour cacher une planète entière, et deuxièmement, les plans que nous avons trouvé ont été conçus de manière à empêcher toute réadaptation du dispositif à une échelle différente, nous avons pu fabriquer le dispositif en question mais il ne peut cacher qu’une zone de cinq kilomètres, ni plus, ni moins. Rendez-vous à l’évidence Kyle, les Endoctrinés vont descendre dans cette installation, fortifiée ou pas fortifiée, et vont nous éliminer un par un si nous ne dégageons pas tout de suite. »

Un court instant qui paraissait une éternité compte tenu de la situation actuelle s’en suivit.

« - Vous n’avez peut-être pas tort docteur, mais nous n’avons nulle part où aller, c’est le chaos généralisé dehors, déplora le major Kyle Williams.
- Vous vous trompez, répliqua Lawson, le chantier spatial le plus proche est à deux pas d’ici, si vous pouvez nous escorter et nous permettre de transporter le déphaseur jusqu’à là-bas, nous pourrons embarquer sur le vaisseau expérimental et nous enfuir vers un endroit que la guerre n’aurait pas encore frappé.
- Le Cursed Realms ? lança un lieutenant, c’est un miracle qu’il n’ait pas explosé depuis le temps, il est tellement vieux que mes arrières-grands-parents n’étaient même pas encore nés lorsqu’il est sorti d’usine.
- Vous avez raison, répondit Williams, mais c’est notre seul échappatoire, faites ce que le docteur Lawson dit, c’est un ordre ! »

Tout le personnel du laboratoire ainsi que le groupe de soldat qui le protégeait commencèrent à se regrouper devant les montes charges qui faisaient offices d’ascenseurs et qui permettaient une fois empruntés de retourner à l’air « libre ». Cette voie de sortie était salutaire car malgré la brutalité qui régnait à la surface, rester dans le laboratoire était une très mauvaise idée compte tenu de l’ancienneté de l’installation qui avait été conçue plusieurs siècles auparavant et donc de sa fragilité qui pouvait transformer le bunker en véritable tombeau.
On pouvait compter au total trois ascenseurs qui montaient de manière presque synchrone et à la même vitesse, cinquante mètres avant d’arriver à la surface, plusieurs troupes endoctrinées commencèrent à tirer depuis la surface occasionnant plusieurs morts du côté des asurans malgré la compétence des soldats qui assuraient la défense des scientifiques.

« - Mettez-vous le plus près possible des parois du monte-charge !, ordonna le major Williams.
- Major, ils nous tirent comme des lapins !, hurla un soldat.
- Courage combattant, répondit Williams, dans dix mètres ont aura leur peau, étendez vos boucliers pour couvrir un maximum de monde. »

Les Endoctrinés occupaient une position très avantageuse, ils n’avaient qu’à diriger leurs tirs vers le bas pour réaliser un véritable massacre, leurs armes à énergie ne demandaient pas de munitions et étaient par conséquence moins efficaces mais elles étaient létales lorsqu’elles étaient utilisées par un grand nombre de combattants ennemis, les boucliers des soldats se déchargeant un peu plus à chaque impact énergétique.
Soudain un soldat Endoctriné plus haut gradé décrocha sa ceinture à laquelle étaient accrochées plusieurs grenades et la jeta vers un des monte-charges.

« - Grenades !, crièrent plusieurs soldats présents. »

L’explosion qui suivit causa la mort de la quasi-totalité des personnes présentes dans le monte-charge, soit une cinquantaine de civils et de soldats, les rares survivants étaient à l’agonie alors que les soldats asurans éliminaient les derniers combattants ennemis qui étaient aussi incompétents que dépourvus du moindre libre arbitre, autrement dit, de la chair à canon endoctrinée en quantités industrielles.

« - C’est un véritable charnier ! déplora Williams, comment est-il possible que ces soldats du dimanche aient réussi à éliminer tous nos hommes, ils n’étaient pas si nombreux que çà, il y a clairement un problème, la garde postée dans le niveau supérieur du complexe aurait pu repousser trois fois plus d’Endoctrinés sans problème.
- Regardez major, ils n’y a aucune brulures ni aucun saignements sur ces corps, aucune arme à énergie ne peut tuer sans laisser de telles traces.
- Les relevés concernant la composition de l’air de la partie supérieur du complexe indiquent la présence d’un gaz mortel pour les organiques à l’état de traces, dit Honored, l’intelligence artificielle du laboratoire qui avait été transférée sur un androïde d’environ deux mètres vingt de hauteur, ces unités ont vraisemblablement été gazées.
- Cà ne me dit rien qui vaille, répondit le docteur Lawson, je n’ai jamais entendu parler de telles méthodes de la part des Régulateurs ni des Endoctrinés, je crois vraiment que l’on ne devrait pas s’attarder ici. »

Le groupe qui avait été réduit depuis la remontée dans les monte-charges avançait de pièce en pièce et la même scène se rejouait sous leurs yeux à chaque nouvelles portes d’ouvertes, une étendue de corps sans vie et pas la moindre résistance. Les soldats et les civils quittèrent enfin le laboratoire, entendant le bruit des explosions et des échanges de tirs au loin, le complexe scientifique étant assez éloigné des zones habitées. Les soldats recommencèrent à capter un signal sur leurs radios, nombres de combattants parlaient mais le contenu des messages était sensiblement le même, il faisait état de débordements des soldats asurans par les Endoctrinés et de demandes de soutien qui pour la majeure partie étaient vaines.

« - Ici le major Kyle Williams, je demande une escorte de ma position jusqu’au chantier spatial, priorité total, j’ai un appareil de la plus haute importance stratégique avec moi, je répète, demande escorte jusqu’au chantier spatial, priorité totale … »

Un bruit bref mais assourdissant retenti devant le groupe de personnes à évacuer, stoppant net sa progression, une machine d’environ dix mètres de hauteur venait d’apparaître, commençant à tirer sur tout ce qui bougeait, lorsqu’une personne était touchée par les décharges énergétiques, un arc se formait et fauchait trois voire quatre vies supplémentaires. L’escorte était arrivée depuis à peine une minute permettant de ne pas qualifier ce qu’il se passait de massacre mais de combat asymétrique. La machine qui ressemblait plus à une armure qui pouvait se mouvoir toute seule fauchait un très grand nombre de vie avec une précision redoutable.

« Lawson, courez et rejoignez le Cursed Realms !, commencez le verrouillage des portes blindées du chantier spatial, nous allons essayer de distraire notre nouvel ami !, hurla le major Williams, allez ! »

Tandis que le docteur Lawson courrait avec son dispositif expérimental vers le chantier spatial, les hommes de Williams commencèrent à viser le sol avec des lance-roquettes, Williams avait compris que ce n’était pas quelques minuscules égratignures qui allaient stopper ce monstre de métal d’une couleur extrêmement sombre qui le rendait d’autant plus effrayant. Le sol devenait instable sous les pattes de la machine à tuer, le gênant dans ses mouvements.
Conformément aux instructions du major Williams, les personnes qui accompagnaient le docteur Lawson enclenchèrent le verrouillage des portes blindées, comprenant à ce moment-là que le major Williams n’avait dans son plan aucunement prévu de partie concernant sa propre survie, quelques soldats purent rejoindre l’équipe de scientifiques mais les autres ont finis calcinés par les arcs électriques qui apparaissent à chaque tir du monstre de métal.
Les portes enfin fermées, un semblant de calme s’installait dans le chantier spatial, bien que le vacarme résultant des combats continuait à s’entendre. Les survivants commencèrent à embarquer à bord du Cursed Realms et le docteur Lawson se dirigea vers une section du vaisseau où toutes sortes de technologies pouvaient être connectées afin d’être testées, il était accompagné de plusieurs hommes et de l’intelligence artificielle qui l’aidaient à transporter le déphaseur.
Le vaisseau antique amorça son décollage tandis que le toit du hangar où était entreposé le Cursed Realms s’ouvrait. Ce cuirassé mesurait approximativement quatre kilomètres de longueur et avait une envergure d’environ mille cinq cent mètres, il était composé de deux canons géants qui courraient le long du vaisseau et le propulseur principal avait une forme en arc qui s’étalait sur tout l’horizon de l’arrière du Cursed Realms. L’antique vaisseau malgré son âge pouvait parfaitement aller au combat, il était presque aussi dangereux pour ses ennemis que pour son équipage.

« - Lawson, où en êtes-vous avec votre déphaseur, demande le commandant du Cursed Realms par radio, qui pour la première fois faisait voler le cuirassé en situation de combat.
- Le déphaseur est prêt à être connecté, mais il me faut encore quelques minutes, je ne souhaite pas qu'il fasse surcharger les systèmes du Cursed Realms, çà serait assez ennuyeux. Evitez de nous mettre en plein milieu d’un combat, je vais devoir permuter entre les boucliers actuels et le déphaseur et nous serons très vulnérable pendant quelques minutes, normalement si tout se passe comme prévu, les tirs seront envoyés vers une autre dimension dès qu’ils entreront dans la zone d’effet de l’appareil. »

Quelques minutes plus tard, le dispositif était prêt et le vaisseau sortait de l’atmosphère d’Asuras, le commandant décida de porter secours à deux autres cuirassés qui étaient mis en difficulté par une flotte entière menée par une des races Endoctrinées. L’armement du Cursed Realms n’était pas au-dessus de celui d’un cuirassé standard mais le fait que le bâtiment était intouchable grâce à son déphaseur le rendait particulièrement redoutable pour les assaillants d’Asuras. En à peine un quart d’heure, les deux cuirassés avaient été sauvés et la trentaine de vaisseaux qui voulait les réduire en poussière avait été découpée. L’équipage était plein d’espoir car cette nouvelle technologie faisait entrevoir une issue favorable à cette guerre qui n’en finissait plus.
Peu de temps après cette démonstration de force, un objet de cent-quarante kilomètres de long est apparu non loin de la planète et a tiré sur le Cursed Realms avec un rayon aussi énorme qu’aveuglant, l’équipage entier n’avait jamais vu un vaisseau de cette taille, mais il pouvait désormais dire avec quasi-certitude que l’existence de la Vie n’était pas qu’une légende. Un rayon de cinq cents mètres de diamètre composé d’énergie pure venait de frapper la zone d’effet du déphaseur sans causer aucune égratignure au Cursed Realms.
La Vie continuait de braquer son arme principale sur le Cursed Realms mais ne tirait plus, le docteur Lawson s’interrogeait et soudain l’expression du visage se décomposa lorsque les systèmes du cuirassé détectèrent que le vaisseau de la Vie préparait un autre tir.

« - Ils ont recalibré, dit simplement le docteur Lawson. »

L’antique cuirassé fut traversé par le rayon mortel projeté par le vaisseau de la Vie, l’explosion du Cursed Realms ne laissait aucun doute sur le sort de ses occupants.


Dernière édition par DrRush le Ven 11 Déc 2015 - 23:38, édité 4 fois
avatar
DrRush
Floodeur
Floodeur

Masculin
Messages : 1510
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par Ouzbek le Mar 30 Juin 2015 - 2:22

J'ai commencé à lire, ça a l'air intéressant, donc je vais faire une "critique"(dans le sens positif comme négatif du terme) au fur et à mesure !
L'intro me rappelle Mass Effect mais je ne sais pas trop pourquoi. Quelques phrases sont assez mal formulées/ponctuées, tu fais de longues phrases et oublies parfois de mettre une virgule ou de modifier la phrase, je suppose que c'est parce que tu écris ça quand l'inspiration te vient et que tu as pas trop pris le temps de reformuler/reprendre en main le texte ensuite. Peu de fautes d'orthographes. Erreur au début du deuxième paragraphe sur les ordres de la matriarche ? (Opposition de deux personnages qui disent quasiment la même chose); "de manière presque synchrone et à la même vitesse" y'a pas répétition là ? J'ai l'impression que le texte baisse en qualité pendant l'action, les scènes de "combat". En fait en lisant la suite je me demande si c'est pas un problème de temps utilisé selon la phrase, y'a un truc qui cloche mais je suis pas certain de quoi. "je préfère qu’il ne fasse pas surcharger les systèmes du Cursed Realms, c’est préférable" : autre répétition. Dans le dernier paragraphe y'a un soucis d'utilisation des temps, et tu bascules un peu trop et trop brusquement de l'action à la description, enfin je sais pas comment expliquer mais en gros : Action;Description/phrase de type "quelques minutes plus tard";Action. Ce genre de procédé marche en bd, ou en film, mais pas dans un roman, ou alors pas comme ça (je pense à "Quelques minutes plus tard, le dispositif était prêt et le vaisseau sortait de l’atmosphère d’Asuras, le commandant avait décidé de porter secours à deux autres cuirassés qui étaient mis en difficulté par une flotte entière menée par une des races Endoctrinées dirigées par les Régulateurs." ou "Peu de temps après cette démonstration de force, un objet de cent-quarante kilomètres de long est apparu non loin de la planète et a tiré sur le Cursed Realms avec un rayon aussi énorme qu’aveuglant"

Bref fini de lire, c'est pas mal, j'ai envie d'avoir la suite, mais c'est largement perfectible ! (c'est pas à prendre comme une critique négative, je trouve ça pas mal et en plus tu peux rendre ça mieux que "pas mal" assez facilement !) L'histoire est assez classique dans le genre mais selon ce que tu veux en faire y'a moyen de donner un truc bien ! Voili voulou, les autres seront sans doute plus gentils que moi car j'ai un peu chipoté. Twisted Evil


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Ouzbek
Apprécie le forum :-)
Apprécie le forum :-)

Masculin
Messages : 452
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 21
Humeur : Filou

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par Frite Rustique le Mar 30 Juin 2015 - 13:35

Ouzbek a assez bien résumé la chose c'est bien mais ça pourrait être encore mieux ^^

Cela dit ça me plait et j'attends la suite !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J'ai faim !
avatar
Frite Rustique
Immortel du forum
Immortel du forum

Masculin
Messages : 10480
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 24
Humeur : Affamé

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par DrRush le Mar 30 Juin 2015 - 14:14

Merci d'avoir lu Smile
Si çà te fait penser à Mass Effect, c'est logique ^^ vu que je suis un grand fan des trois jeux et que je reprend pas mal d'éléments de cet univers là, j'ai l'intention d'écrire cette histoire comme une suite de Mass Effect et de Stargate qui se déroulerait quelques millions d'années plus tard, je réfléchi déjà à la manière dont je vais pouvoir faire çà sans être incohérent ou sans utiliser de "facilités scénaristiques", çà va être un vrai casse-tête ^^
Pour les ponctuations, je prendrais le temps de relire mon texte pour voir les phrases qui poseraient éventuellement problème.
Je me doutait que l'opposition du début me poserai problème, je m'y suis repris à plusieurs fois pour écrire ce passage, le fait que les personnages finissent par être du même avis trop rapidement me pose aussi un peu problème, j'avais envie de faire un dialogue plus long mais j'avais peur de justement faire un dialogue trop long ^^
A la base je voulais faire un texte entièrement "narratif" mais je pense qu'un texte écrit comme çà sans phases d'actions serait assez ennuyeux à lire, donc j'ai essayé d'en introduire quelques unes tout en sachant que je ne suis pas super doué pour çà : je vite fait le tour entre les "dit-il", "hurla-t-il" ou "répondit-il".
"Presque synchrone" : pour dire qu'ils ne démarrent pas exactement en même temps, j'utiliserai peut être une autre formulation dans ma version améliorée.
Pour la répétition, je l'ai pas du tout repéré pendant mes relectures, j'aurai surement corrigé par un truc du genre : "je ne souhaite pas qu'il fasse surcharger les systèmes du Cursed Realms, çà serait assez ennuyeux".

En relisant après avoir lu tes conseils je me rend compte que tout çà est en effet assez perfectible, la triple utilisation du mot "par" dans l'avant dernière citation me donne mal à la tête lol! Il me reste juste à décider si je vais améliorer le chapitre 1 avant de commencer mon chapitre 2 ou si je vais passer directement au chapitre 2 en essayant de ne pas reproduire certaines maladresses.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
DrRush
Floodeur
Floodeur

Masculin
Messages : 1510
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par Morlok le Mer 1 Juil 2015 - 7:18

bon courage, j’attends la suite.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Morlok
Immortel du forum
Immortel du forum

Masculin
Messages : 14577
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 40
Humeur : la même que toi

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par Chacha le Mer 1 Juil 2015 - 10:49

Aïe, Rush, je suis désolée, mais beaucoup trop long pour moi.
Je ne lis jamais les rp justement à cause des pavés. Un conseil, tu ne t'appelles pas Zola, le descriptif est un art, sois concis, et va droit au but ^^

Bon courage Smile


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Chacha
Grand maître floodeur
Grand maître floodeur

Féminin
Messages : 3189
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par Chaton le Mer 1 Juil 2015 - 16:32

Houla, je bosse et je me suis dit: "J'ai dix minutes je fais un petit tour sur Ogame et le fofo".

Et bien heu... Laughing Tu ne m'en voudras pas si je lis cela un petit peu plus tard, sans doute que ce week end même? Rolling Eyes


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Chaton
Immortel du forum
Immortel du forum

Masculin
Messages : 16806
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 32
Humeur : Sympathique ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par DrRush le Mer 1 Juil 2015 - 19:00

Aucun soucis Smile désolé pour le pavé ^^ J'ai à peine commencé à écrire le deuxième chapitre, rien ne presse ^^


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
DrRush
Floodeur
Floodeur

Masculin
Messages : 1510
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par DrRush le Dim 19 Juil 2015 - 21:13

Le retour ^^

Chapitre 2 : Sauvegarde de l’interface analogue.

Le docteur Lawson commença à hurler de douleur, d’une douleur qu’il n’avait jamais imaginé pouvoir ressentir auparavant. Le réagencement cellulaire, procédé spécifique aux asurans, permettait de retransformer des cellules spécifiées en cellules souches dans des organes sains et de les redistribuer aux organes lésés. D’habitude cela ne provoquait pas de douleur, ni cette fois, les deux morceaux de métal enfoncés dans les deux tempes du docteur semblaient être la véritable cause des terribles souffrances qu’il ressentait.

« - Calmez-vous docteur Lawson, je sais que vous avez mal, ne vous débattez pas, cela augmentera les douleurs, dit Honored, l’IA qui apparemment avait survécu à l’explosion du cuirassé. »

Lawson perdit conscience peu après, ses plaies et ses brûlures semblaient se guérir au contact d’un fluide d’apparence métallique qui s’écoulait des morceaux de métal positionnés au niveau des tempes. Ces dispositifs reliaient le docteur Lawson à un siège qui paraissait soudé au sol de la petite pièce au centre de laquelle il était. Plusieurs minutes passèrent, la tête du docteur fut libérée et les entraves au niveau de ses poignets se sont rétractées dans les accoudoirs du siège.
Le docteur faillit tomber mais Honored le rattrapa à temps. Le robot se dirigea vers la porte qui se sépara en deux devant lui pour s’ouvrir horizontalement, les portes s’ouvraient au fur et à mesure de sa progression lui permettant ainsi de ne pas devoir déposer le docteur Lawson à terre pour actionner les commandes d’ouvertures.
Une voix qui semblait venir de nulle part se fit entendre :
« - Honored, prenez le couloir de droite dans vingt-cinq mètres et dirigez-vous tout droit vers l’ascenseur, je préfère que le docteur reste près du pont, je me dirige pour l’instant vers un secteur un peu plus calme de la galaxie pour recharger mes batteries mais il faudra que le docteur Lawson me donne une nouvelle trajectoire dès son réveil, mes trajectoires sont beaucoup trop prévisibles pour la Vie.
- Compris, répondit Honored, autre chose ?
- Je crois que l’on n’a pas d’autres choix que d’attendre son réveil. Cela peut paraître surprenant mais j’ai une hésitation, repris la voix qui semblait être celle du vaisseau.
- Je peux vous aider ?
- Je ne pense pas, lorsque Lawson se réveillera, nos réponses à ses questions devront être franches sans être brusques, il sera vulnérable pendant quelques temps … »

Une dernière porte s’ouvrit donnant sur une chambre. La machine qui répondait au nom de Honored observait avec insistance le docteur Lawson dont la respiration, bien que très faible, attestait de son retour d’entre les morts. Le robot semblait effectuer des mesures, sa main se positionnant tantôt dans le cou du docteur, tantôt sur son abdomen, mesures classiques que maitrisaient n’importe quel infirmier d’Asuras. Sa main mécanique se dirigea ensuite sur les plaies fraichement guéries de Lawson, Honored s’attarda sur ces endroits.

« - Destiny, il est possible que vous soyez vulnérable, dit Honored.
- C’est une certitude, il ne s’agit pas uniquement de moi ou du docteur Lawson, chaque créature de cet univers l’est, que Dieu ait pitié de nous ».

Le docteur Lawson commençait à reprendre conscience et semblait n’avoir aucune séquelle apparente.

« - Honored …
- Docteur Lawson, vous êtes en sécurité maintenant, répondit la machine.
- Tu as couru vers moi juste avant que je ne perde conscience, reprit Lawson.
- Nous devions être suffisamment proches pour que nous soyons tous les deux téléportés.
- Qu’est-il arrivé exactement ?, répondit Lawson.
- Honored, je pense que je vais poursuivre avec le docteur Lawson, dit le Destiny.
- Très bien, répondit Honored avant de quitter la pièce. »

Un jeune homme se matérialisa devant le lit du docteur, seul ce dernier pouvait le voir, bien qu’il sortait tout juste du coma, il s’aperçu immédiatement qu’il avait affaire à quelque chose d’irréel. La lumière qui provenait de l’éclairage de la chambre traversait le garçon et obligeait le docteur à plisser des yeux. Ce réflexe avait permis d’élaborer un test de réalité qui permettait d’aider des asurans devenus psychotiques et étant en proie à certaines hallucinations suite à des expositions prolongées aux réalités virtuelles.

« - Horthom, tu reviens de loin !, s’exclama le jeune homme avec la même voix qui émanait du vaisseau.
- T’es qui ? T’es dans ma tête ? Je ne t’ai jamais vu auparavant, répondit le docteur Lawson de manière presque agressive.
- Je suis le Destiny, une intelligence artificielle qui dirige le vaisseau du même nom dans lequel nous sommes, on peut effectivement dire que je suis dans ta tête, sur ce point je te donnerai quelques précisions plus tard. Et sinon, je t’ai sauvé la peau il y a maintenant quelques heures, enfin j’y ai contribué en majeure partie.
- Et le Cursed Realms ?
- La race que tu connais sous le nom de la Vie l’a réduit en miette, répondit le Destiny, je suis désolé mais personne à part Honored et toi n’en n’est sorti vivant, on dirait que je vous ai téléportés juste à temps.
- On va perdre la guerre sans ce vaisseau, reconstruire un déphaseur va me prendre du temps, répondit Lawson avec désespoir.
- Je ne veux pas être trop brusque pour le moment, mais il me manque une donnée importante concernant ta fuite du laboratoire, tu essayais d’élargir la zone d’effet du déphaseur, tu pataugeais un peu, même beaucoup, mais tu avançais malgré ça, ensuite tu t’es arrêté et tu as demandé au major l’évacuation du complexe en évoquant l’impossibilité d’une rétro ingénierie pour le déphaseur, je ne suis pas sûr de comprendre pourquoi.
- Je les ai tous condamné à mort !, déplora Lawson qui commençait à s’énerver contre lui-même, je ne comprends pas non plus pourquoi j’ai abandonné, je réfléchis mais je n’y arrive pas.
- Tu n’as pas abandonné de ton propre chef, je t’ai observé de manière minutieuse, je connaissais absolument tout de toi, des particules qui composaient ton corps et de celles qui t’entouraient, à partir de toutes ces données, j’en ai conclu que la probabilité d’un abandon de ta part était nulle. »

Horthom Lawson, malgré son savoir scientifique était absolument stupéfait par ce qu’il venait d’entendre, son interlocuteur était ni plus ni moins capable de prédire le futur.
Le Destiny était très vieux, suffisamment pour avoir pu développer les technologies requises pour connaître à l’avance des évènements qui ne s’étaient pas encore déroulés.

« - Je ne connais aucune race capable d’un tel exploit, répliqua Lawson qui était à la fois sceptique et impressionné.
- J’ai un lien de parenté avec la Vie, ils ne sont pas capables de voir le futur comme moi, ils me pourchassent depuis au moins cinq cents dix-sept millions d’années, et pour perdurer, j’ai dû développer des capacités d’anticipation de plus en plus poussées.
- Et pourtant tu n’as pas réussi à prédire mon abandon, rétorqua Lawson.
- Mes calculs étaient corrects, de toute évidence quelque chose s’est produit, ça me dépasse complètement, je mobilise toutes mes capacités de calcul depuis l’apparition de ce phénomène mais je n’ai trouvé aucune explication logique pour l’instant. »

Le Destiny avait tenté de mettre à l’aise son invité mais son aveu de faiblesse et d’impuissance par rapport à ce qu’il s’était passé, au contraire, mettait le docteur Lawson mal à l’aise, celui-ci ressentait une angoisse grandissante et comprenait que la situation n’irait pas en s’arrangeant.

« - Il y a encore quelque chose que tu dois aussi savoir, je me rends compte qu’il n’y a aucune bonne façon possible de t’annoncer ce que je vais te dire, reprit le Destiny. Il y a trois heures, j’ai détecté un pic d’énergie à la surface d’Asuras, depuis je ne capte plus aucun signe de vie en provenance de ta planète. »


Dernière édition par DrRush le Ven 11 Déc 2015 - 23:51, édité 3 fois
avatar
DrRush
Floodeur
Floodeur

Masculin
Messages : 1510
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par Chaton le Dim 19 Juil 2015 - 22:39

Je n'ai même pas fini la première partie par manque de temps Neutral

Promis je m'y met bientôt Rush Wink


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Chaton
Immortel du forum
Immortel du forum

Masculin
Messages : 16806
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 32
Humeur : Sympathique ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par DrRush le Ven 2 Oct 2015 - 20:45

Une suite ^^ qu'en pensez-vous ? prévisible ou pas trop ?

Chapitre 3 : Analyse des issues possibles.

Horthom Lawson en était persuadé, sa race était éteinte, le docteur en astrophysique ne se considérait pas comme vivant. Il était en fait constitué à vingt pour cent d’un matériel qui constituait le noyau du Destiny, sa conscience. Sur le trajet du prochain soleil dans lequel il allait se recharger, le Destiny avait pris le temps d’expliquer au docteur Lawson les modalités de son retour d’entre les morts. Lawson et le Destiny étaient désormais intimement liés : à son arrivée sur le vaisseau, Lawson ne pouvait pas se réagencer vu qu’il était déjà mort mais la procédure que le Destiny avait mis en place a permis au corps du docteur de commencer le réagencement en même temps que le liquide grisâtre du Destiny intégrait ce corps, les cellules de Lawson faute de pouvoir se fixer sur les organes de celui-ci ont donc intégrées le vaisseau. Ce lien pouvait être à la fois très avantageux et très problématique.

« - Docteur, votre état semble stable mais je peux comprendre que vous ayez besoin de plus de temps pour récupérer, toutefois, sachez qu’il est important de commencer votre entrainement dans des délais raisonnables, dit Honored en entrant dans la pièce où Lawson était allongé.
- Un entraînement ? Oui, mais pourriez-vous être plus précis ? Je sais que techniquement j’appartiens à l’armée asuranne comme chaque citoyen asuran mais je ne tiendrais pas la route si nous sommes de nouveau confrontés aux Régulateurs, une de leurs machines à tuer a quasiment décimé tout un groupe de soldats qui nous escortaient et ma formation ne se limite qu’à des notions basiques d’auto-défense.
- Je prends en compte votre scepticisme, mais vos propos comportent plusieurs inexactitudes, premièrement vous n’appartenez plus à l’armée asuranne, deuxièmement la machine à laquelle nous avons été confronté était directement sous les ordres de la Vie, dernièrement votre formation peut être complétée. Si vous l’acceptez, je vous apprendrais avec le Destiny à combattre les différentes menaces auxquelles nous sommes susceptibles d’être confrontés.
- Apprenez-moi à les anéantir !, répondit Horthom Lawson, maintenant.
- Horthom, tu peux commencer l’entrainement dès maintenant, mais je te suggère d’être sur la baie d’observation au-moment où je me rechargerai dans l’étoile, c’est un spectacle magnifique qu’il faudrait que tu ne rates pour rien au monde, ajouta le Destiny. »

Lawson fut surpris de constater que les armes avec lesquelles il commençait sa formation étaient toutes d’origine asuranne, Honored justifia son choix par le fait qu’une confrontation directe avec la Vie ne pouvait pour le moment se faire que dans l’espace et qu’il n’y aurait aucun gagnant.

Six longues heures étaient passées pendant lesquelles Horthom Lawson a appris à manier les armes avec plus d’aisance. Horthom et Honored s’apprêtaient à poursuivre lorsqu’un bruit se fit entendre.

« - Que se passe-t-il ?, demanda Horthom.
- La propulsion supraluminique vient de s’arrêter, répondit Honored.
- Pourquoi mettre un propulseur supraluminique sur un vaisseau aussi avancé ?
- Je mets un point d’honneur à me déplacer dans la galaxie sans que tout le monde en soit averti, je vais moins vite mais je ne suis repérable qu’à courte portée, ce que ne permet pas la propulsion hyperespace, dit le Destiny. J’ai décéléré car l’étoile dans laquelle je devais me recharger vient de se transformer en singularité.
- Un soleil ne peut s’effondrer d’un coup, reprit Horthom.
- Non Horthom, mais tu vas très vite te rendre compte que la Vie se contrefiche des lois de la physique, seule leur technologie permet de faire ce genre de chose mais la manière dont ce soleil s’est effondré laisse penser que la Vie a fait un transfert technologique à une race modérément avancée.
- Mais pourquoi détruire un soleil, questionna Horthom.
- Pour m’affamer, un acte de la sorte semble disproportionné mais je peux te certifier que ce n’est que le commencement, reprit le Destiny, l’anomalie qui s’est produite dans le bunker scientifique et l’intervention directe de la Vie qui en a résulté vont provoquer une série de changements majeurs dans notre univers, je pense que c’est à nous de faire en sorte qu’il y ait le moins de victimes possible. Je vais devoir trouver une source d’énergie alternative en attendant, on dirait que la Vie s’amuse à prédire ma trajectoire.
- Si la Vie prédit notre trajectoire, répondit Horthom, nous sommes dans une impasse.
- Non, elle peut parfois réussir à anticiper mes actions, mais si tu prends les commandes ce problème n’en sera plus un.
- Tu peux être piloté, s’interrogea Horthom ?
- J’ai la possibilité de laisser le contrôle à quelqu’un d’autre mais je peux reprendre la main quand je veux, dit moi où tu veux aller et je tracerais dans la direction que tu m’auras donnée.
- Je connais une asari du nom de Hen T’Er qui vit sur une planète nommée April 6 et qui a accès à un dépôt de deutérium, les Régulateurs ne se sont jamais intéressé à cette planète vu qu’elle n’est pas militarisée, disons que c’est un endroit où le commerce est optimisé de façon à échapper le plus possible aux règles en vigueur.
- Je vois, répondit le Destiny, çà n’a pas l’air d’être l’idéal mais faire la fine bouche n’est plus un luxe que je peux me permettre. »

Lawson et Honored commencèrent à embarquer sur une des navettes du Destiny, d’aspect un peu rustique comme le reste du vaisseau, celle-ci semblait toutefois être en bon état.

« - Je vous suggère de me laisser piloter pour cette fois-ci, dit Honored à Lawson, le cours que je vous ait donné étant assez basique.
- Ne t’inquiètes pas, je n’en serai pas vexé, tant que le Destiny réussit à avoir son carburant ça me va, répondit le docteur Lawson.
- Juste une chose Horthom, dit le Destiny, d’après mes calculs, il faut environ vingt-neuf heures hors du vaisseau pour que ta partie synthétique se désolidarise de ton corps, si ça se produit tu vas perdre conscience et mourir l’instant d’après. En résumé, essaye d’être raisonnable et ne t’enferme pas dans une cage de Faraday. »

Le Destiny restait à une distance raisonnable de la planète April 6 afin de ne pas attirer l’attention tandis que la navette s’éloignait de plus en plus pour voler vers la planète. Le docteur Lawson tenta d’établir le contact avec Hen T’Er pour savoir où atterrir.

« - Horthom, je viens de vous envoyer les coordonnées d’atterrissage, je préfère discuter des modalités de transport du deutérium de vive voix, vous avez l’air d’être dans un sacré merdier, dit l’asari.
- J’ai mieux à faire que de m’apitoyer sur mon sort, je dois avant tout maintenir mon vaisseau en état de marche, répondit Lawson. »

La navette progressait vers les coordonnées données par l’alliée de fortune du docteur Lawson, au fur et à mesure de la descente, le docteur voyait défiler des bâtiments à l’architecture très basique, la planète qui servait de plateforme commerciale n’avait aucune esthétique, tout était uniquement fonctionnel. Lawson et Honored se posèrent enfin dans un chantier spatial accolé à un immense réservoir, l’asari vint à leur rencontre.

« - Vous voilà docteur, dit Hen T’Er, vous pouvez vous servir autant que vous le voulez dans ce réservoir de deutérium, vu qu’il fuit, personne ne verra que vous vous êtes ravitaillés.
- Je vous remercie infiniment, répondit le docteur Lawson, vous nous rendez un grand service, je ne vais pas m’étaler sur mes problèmes, mais disons que mes nouveaux amis ne sont pas du genre sympathique, comment puis-je faire pour transporter le deutérium jusqu’à mon vaisseau, demanda le docteur Lawson.
- Je ne pourrais pas vous aider, tous les transporteurs ont été dépêchés sur une autre livraison.
- On se débrouillera, merci encore pour le coup de main, on se charge du reste désormais. »

Le Destiny commença à se rapprocher de la planète, n’ayant d’autre choix que de s’exposer pour espérer récupérer le deutérium indispensable à la poursuite de son voyage.
Les hommes de Hen T’Er finissaient de quitter l’installation, grimpant dans la dernière navette quittant la plateforme d’atterrissage où s’était déroulée la discussion entre les anciens collègues scientifiques. A peine la navette avait démarrée qu’elle fut frappée par une roquette, des hommes armés progressaient dans les niveaux inférieurs du bâtiment au-dessus duquel Lawson et Honored étaient, se rapprochant dangereusement de la plateforme d’atterrissage.

Quelques minutes plus tard, le docteur Lawson devenait un combattant :
« - Je ne touche personne, on doit s’enfuir !, criait Horthom Lawson.
- Mon arme de poing n’est pas suffisamment efficace contre un tel nombre d’unités hostiles, dit Honored
- Sérieusement ? »

Les boucliers autour de Honored sont devenus visibles, plus que d’ordinaire, ce dernier saisi une arme qui était attachée derrière son dos et qui était légèrement plus longue que son avant-bras. Lorsqu’il actionna la gâchette, une pluie de balle commença à se déverser sur les ennemis. Soudain un éclair toucha Honored et il se remit à couvert.

« - Mon bouclier vient de tomber, à mon signal, courez aussi vite que possible vers l’échelle de secours, je vais les retenir aussi longtemps que possible.
- J’ai encore des munitions, répondit Lawson.
- Nos chances de nous en sortir sont quasi … »

Des bruits assourdissants se firent entendre suivis d’explosions, le Destiny bombardait les unités ennemies avec une précision chirurgicale, ses canons secondaires décimaient ces derniers, quand le calme revint les deux combattants embarquèrent à bord de la navette avec laquelle ils étaient venus.
Quand la navette fut enfin arrimée au Destiny, celui-ci reparti vers l’espace.

« - Horthom, dit le Destiny, prépare toi à prendre le contrôle des canons plusieurs chasseurs automatiques m’empêche de repartir en vitesse supraluminique.
- Je ne sais pas les utiliser, je ne sais même pas quelle console ni quels boutons activer, répondit le docteur Lawson.
- C’est pas grave, vas-y à l’instinct, tu verras, çà passe tout seul, reprit le Destiny avec insouciance. Un corsaire traîne surement dans le coin, après tout, ces chasseurs appartiennent bien à quelqu’un.
- On ne peut pas essayer de négocier ?, demanda Lawson.
- Je m’en charge, pendant ce temps-là fais toi plaisir avec ces chasseurs ! »

Sur le pont du vaisseau corsaire, l’avatar du Destiny est apparu, les hommes du corsaire tirèrent jusqu’à se rendre compte de la nature holographique de cette apparition.

Destiny : Capitaine Dofrey, je vous conseille de ne plus vous mêler de mes affaires, de toute évidence, vous ne savez pas dans quoi vous mettez le nez.
Capitaine Dofrey : Qui êtes-vous ?
Destiny : Je suis le capitaine du vaisseau d’exploration Destiny.
Capitaine Dofrey : Je ne sais effectivement pas dans quoi je m’embarque, en revanche je sais que vous êtes en possession d’un vaisseau d’une valeur de vingt milliards d’unités d’antimatière.
Destiny : La race qui a fait cette offre est très dangereuse, vous êtes bien naïf si vous pensez pouvoir capturer mon vaisseau, et davantage si vous pensez avoir une récompense pour cela.
Capitaine Dofrey : Je prends le risque.
Destiny : Entendu.

Les chasseurs automatiques finirent par tous être réduits en un champ de débris, ils étaient faciles à abattre car ils étaient bons marchés et donc peu sophistiqués, il ne faisait aucun doute que le corsaire qui attaquait le Destiny n’aurait aucun mal à les remplacer.

Le Destiny reprit le contrôle des canons secondaires et tira plusieurs salves vers le vaisseau corsaire, juste assez pour détruire le bouclier et faire une démonstration de sa puissance réelle. L’ennemi se retira en hyperespace et le Destiny en fit de même en repartant en vitesse supraluminique.


Dernière édition par DrRush le Sam 12 Déc 2015 - 0:22, édité 3 fois
avatar
DrRush
Floodeur
Floodeur

Masculin
Messages : 1510
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par Chaton le Ven 2 Oct 2015 - 22:18

Pour te répondre il faudrait déjà que j'ai lu celles d'avant Laughing

Ce n'est pas sérieux je le sais Rush, d'autant plus que je t'ai dit que je les lirai, ce n'est vraiment pas cool de ma part No .

J'essaie de lire cela lundi soir, je suis à la garde, j'aurai un peu de temps devant, j'en profiterai pour cela et je te donnerai mon avis Wink


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Chaton
Immortel du forum
Immortel du forum

Masculin
Messages : 16806
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 32
Humeur : Sympathique ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par DrRush le Ven 2 Oct 2015 - 22:30

T'inquiètes pas, à la vitesse où je les écris t'es pas du tout en retard ^^


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
DrRush
Floodeur
Floodeur

Masculin
Messages : 1510
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par DrRush le Ven 4 Déc 2015 - 17:48

J'ai eu un peu plus d'inspiration et un peu moins de flemme ^^
Un peu de Stargate et un peu de Mass Effect, çà peut donner un truc comme çà à peu près ^^ :

Chapitre 4 – Détermination de la qualité des atouts.

Les péripéties de l’équipage du Destiny sur la planète April 6, bien que forcées et légèrement chronophages, ont eues le mérite de permettre au docteur Lawson de s’aérer la tête. Depuis son retour sur le Destiny, celui-ci continuait à améliorer ses aptitudes au combat.

« - Docteur Lawson, vous avez l’air particulièrement à l’aise avec l’Acolyte, dit Honored.
- Elle envoie du pâté et permet d’en produire davantage, je pense que cette arme me convient, répondit Lawson.
- Oui, elle est aussi atypique dans sa conception que dans son fonctionnement, les unités hostiles pourraient être surprises par votre style de combat, c’est une excellente chose, ajouta Honored. »

En effet, l’Acolyte était une arme ancestrale que les Geths, la race d’Honored, avaient perpétués depuis une époque qui semblait infiniment lointaine, cette arme était équipée d’une gâchette à pression fugitive qui une fois actionnée puis relâchée envoyait un projectile à faible vélocité sur la cible voulue, le projectile retombait assez vite et permettait d’atteindre certains ennemis à couvert. Cette arme demandait toutefois une bonne maîtrise et Horthom Lawson semblait l’avoir.

Après quelques heures d’entraînement, le Destiny invita Honored et Horthom à se réunir sur le pont du vaisseau pour établir un semblant de stratégie afin de survivre contre la Vie et éventuellement la vaincre.

« - Au niveau de la furtivité, je m’en sors à peu près, le problème posé par le fait que la Vie extrapole ma trajectoire en calculant mes décisions probables est réglé par le fait que je t’ai donné le statut de co-pilote Horthom, commença le Destiny.
- Cette discrétion qui nous est imposée nous handicape un peu, déplora Lawson. On ne peut pas se cacher éternellement, je dois commencer à chercher des survivants à la destruction de ma planète pour pouvoir faire survivre mon espèce. De plus, les Régulateurs vont endoctriner de plus en plus de peuple, tu finiras donc fatalement par être détruit.
- Logiquement, il nous faut plus d’unités alliées, dit Honored qui provoqua par ses paroles un léger sourire chez l’avatar du Destiny.
- Très pertinent Honored, répondit le Destiny, il serait judicieux que tu contactes quelques personnes que tu connais et qui sont encore dans cette galaxie Horthom.
- A part Hen T’Er, je ne connais pas grand monde, en plus il s’en est fallu de peu avant qu’elle soit identifiée comme une de mes alliées par le corsaire qui nous a attaqué autour d’April 6, je connais bien un mercenaire mais j’ai perdu contact avec lui et j’ai des raisons de penser qu’il a peut-être été endoctriné.
- On devrait se mettre à l’humanitaire, aider des peuples qui sont agressés par les Régulateurs et espérer qu’ils nous renvoient l’ascenseur, repris le Destiny. En bref nous devons augmenter notre popularité. Tu as l’air pensif Horthom.
- J’ai souvenir d’un laboratoire qui orbite autour d’une étoile, il abrite un programme qui est censé pouvoir analyser toutes les données de tous les réseaux informatiques dans la Voie Lactée et déterminer l’opinion de chaque personne connectée à un réseau, répondit Horthom.
- « Censé », repris le Destiny sur un air interrogatif, un programme qui ne fonctionne pas ne nous sera pas d’une grande aide.
- Le programme fonctionne parfaitement, mais la puissance de calcul pour le faire fonctionner et analyser toutes les données est colossale, à l’époque de sa conception, on utilisait des supers ordinateurs sur Asuras qu’on reliait à la station de recherche, c’est donc de l’histoire ancienne à présent, déplora le docteur Lawson.
- Ce n’est pas la puissance de calcul qu’il me manque, répondit le Destiny, il faut se rendre à cette station dès que possible pour récupérer ce programme.
- Il est accessible à distance, répondit le docteur Lawson.
- Je vais sûrement devoir faire tourner ce programme pendant plusieurs heures, je ne peux pas me permettre de diffuser ma position pendant un si long laps de temps, déplora le Destiny. Dès que tu me donneras les coordonnées, j’y vais. »

Ce qui hier serait passé pour de la paranoïa est devenu la norme. L’acharnement mit dans la destruction de toutes les sources d’énergies du Destiny et la bataille autour d’April 6 allait dans ce sens. La réticence du Destiny à se connecter autrement qu’en local au programme qui intéressait le docteur Lawson était tout à fait normale, la moindre erreur de jugement ou la moindre imprudence pouvait être la dernière, surtout si elle était commise par quelqu’un étant en position d’infériorité numérique.
Le Destiny continuait de rechercher l’origine de l’anomalie du laboratoire Asuran sans sembler avancer. Il lui arrivait parfois de frôler la surchauffe, ce dernier phénomène laissait penser que le Destiny était ressentait une sorte d’anxiété.

Sortant de vitesse supraluminique, le Destiny s’avançait vers le laboratoire spatial tout boucliers activés au maximum de leur puissance. La station ressemblait à une sorte de toupie dont l’axe aurait été fortement allongé. Sur la partie supérieure, un anneau entièrement constitué de panneaux solaires captait l’énergie nécessaire au fonctionnement des serveurs et des boucliers thermiques, il servait également de protection pour la zone habitable. Une tuyauterie complète parcourait l’ensemble du cylindre central de la station, elle permettait la circulation du liquide de refroidissement qui servait à assurer le fonctionnement des serveurs.

« - Je vais m’amarrer à la station, prévint le Destiny, j’ai besoin que vous alliez sur place pour effectuer le transfert du programme. La majeure partie du laboratoire est pressurisée et l’atmosphère est respirable. »

Horthom et Honored entrèrent dans la station avec l’équipement nécessaire en cas d’accrochage avec des Endoctrinés ou d’autres ennemis plus dangereux.
Les deux unités qui semblaient se rapprocher au fil du temps et qui paraissaient déjà être de bons co-équipiers traversent les pièces de la station sans encombre mais très prudemment, il semblait approprié dans ce genre de situation qu’il y ait plus de peur que de mal, la peur était comme une alliée très utile qui s’occupait de garder en vie les deux combattants.

« - Je connecte mon ordinateur sur la console principale, normalement nous saurons dans moins d’une minute si c’est sûr et te connecterons ou pas en fonction des résultats de l’analyse, dit Horthom s’adressant au Destiny.
- Bien reçu, répondit ce dernier. »

Les résultats de l’analyse sont apparus en très peu de temps sur l’écran de la console, conformément aux attentes du docteur Lawson.

« - Le programme est sûr mais il a été édité puis remis dans sa configuration initiale trois jours plus tôt, dit Lawson. »

Celui-ci pianota sur l’écran de son ordinateur et s’arrêta subitement.

« - Destiny, tu peux te connecter, ce que je viens de trouver est un peu préoccupant mais sans danger, quelqu’un avec des connaissances limitées en informatique a intégré une sorte de moteur de recherche sur cette station et l’a retiré, il a surement abandonné quand il s’est aperçu de la puissance de calcul trop faible de cette station.
- Qu’a-t-il recherché, demanda le Destiny.
- Pas mal de choses, répondit le docteur Lawson, mais l’expression « extracteur de potentiel » revient souvent, cela t’évoques-t-il quelque chose ?, demanda Lawson.
- C’est un concept très ancien, répondit Destiny, j’avais effacé toute trace de celui-ci mais il a dû réapparaître récemment, depuis l’anomalie, mes capacités de prédictions sont très faibles et je n’ai pas réussi à l’anticiper. L’extracteur de potentiel permet de puiser l’énergie du vide dans d’autres univers et fournit bien plus d’énergie que n’importe quel autre générateur existant. Le gros inconvénient de cette technologie est d’être extrêmement instable, plus le générateur est grand, plus il risque d’entraîner une surcharge catastrophique. Si la galaxie commence à courir après cette technologie, des milliards de vies seront anéanties, car tu peux imaginer qu’une telle source d’énergie justifie parfaitement pour certains peuples de prendre des risques inconsidérés.
- Que faisons-nous ?, demanda Lawson.
- Nous devons quitter cet endroit et effacer toutes les données situées dans celui-ci. »

La volonté du Destiny a été réalisée et il ne restait, après le départ de Honored et Horthom, aucunes traces du moindre logiciel dans la station de recherche. L’opération s’était déroulée sans encombre, mais la préoccupation qui semblait animer le Destiny à propos des extracteurs de potentiel entachait un peu ce succès.

« - Le programme n’a pas encore fini de faire son boulot, dit le Destiny, il faudra attendre cinq heures encore, mais sache Horthom que certains Endoctrinés parlent d’Asuras, ceux qui étaient sur place à se battre contre les tiens parlent d’une fuite en catastrophe de la part des attaquants et sont impressionnés par le courage des Asurans qui selon eux n’ont jamais abandonné le combat. »

Quand le programme eut terminé sa tâche, trois points apparurent sur une carte de la galaxie, chacun correspondant à un atout potentiel, parmi-eux il y avait Hen T’Er, mais aussi un dirigeant dont l’endoctrinement semblait partiel comme si il y résistait en partie et un autre individu complètement inconnu des trois membres de l’équipage.
Horthom Lawson fut en mesure de convaincre le Destiny de ne plus solliciter Hen T’Er pour l’instant, sa précédente exposition ayant fait prendre des risques considérables à celle-ci.


Dernière édition par DrRush le Sam 12 Déc 2015 - 0:58, édité 1 fois
avatar
DrRush
Floodeur
Floodeur

Masculin
Messages : 1510
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par Frite Rustique le Ven 4 Déc 2015 - 21:07

Je dirai que des fois tu passe un peu trop vite sur certains passages pour sauter directement à l'action et je trouve que ça fait un rythme un peu décousu par moments. Du coup ça a tendance à me laisser un peu déconcerté : sur un moment où je m'attends à une description ou a un passage un peu tranquille pour pouvoir imaginer l’environnement il arrive de suite une action qui me laisse un peu dans le flou (par exemple quand ils arrivent dans la station).

Sinon l'histoire est bien j'attends la suite ^^


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J'ai faim !
avatar
Frite Rustique
Immortel du forum
Immortel du forum

Masculin
Messages : 10480
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 24
Humeur : Affamé

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par DrRush le Ven 4 Déc 2015 - 21:36

T'as raison pour la description, d'habitude je décris un minimum les choses importantes (comme le cuirassé ou April 6) mais j'ai oublié de le faire pour la station de recherche. J'ai un peu tendance à me centrer trop sur l'histoire mais je compte bien améliorer ce point-là ^^ merci pour la lecture et le commentaire Very Happy


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
DrRush
Floodeur
Floodeur

Masculin
Messages : 1510
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par DrRush le Sam 12 Déc 2015 - 1:07

J'ai apporté toutes sortes de corrections aux 4 premiers chapitres, j'avais envie de laisser les chapitres tels quels pour voir ma progression mais j'ai finalement préféré perfectionner tout çà avant de passer à la suite de l'histoire, tous les retours reçus sont vraiment très utiles Very Happy


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
DrRush
Floodeur
Floodeur

Masculin
Messages : 1510
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par DrRush le Mer 13 Jan 2016 - 14:05

Re ^^

Chapitre 5 – Sublimation des paramètres incorrects.

Cela faisait bientôt quatre mois que Horthom avait perdu sa planète. Les pires moments dont il se souvenait étaient assez difficiles à oublier, ils constituaient la majeure partie de ses nuits quand il n’était pas aux prises avec ses insomnies. Parfois, il s’agissait de l’explosion du Cursed Realms, il y avait aussi le réveil sur le siège, mais cette nuit-là Horthom a revu une fois encore la machine à tuer qui avait décimée son escorte. Ces cauchemars étaient des souvenirs restés intacts dans la mémoire du docteur Lawson, des traumatismes en somme.
Horthom Lawson marchait dans les couloirs de son nouveau foyer qu’était ce vaisseau conscient vieux d’un demi-milliard d’années, mais il n’y accordait guère d’importance lorsque sa seule motivation était de mettre un pied devant l’autre et de surtout ne pas s’endormir pour ne pas rêver.
Il marchait depuis plusieurs heures, arpentant les couloirs dont l’architecture mettait mal à l’aise par ses couleurs assez sombres mais était paradoxalement rassurante : les portes que Lawson ouvrait semblaient blindées et expliquaient ce sentiment de protection coexistant avec celui d’oppression.
Il termina sa marche nocturne dans la baie d’observation, s’arrêta un instant pour observer l’avant du Destiny déformer l’espace et tomba dans un canapé situé à sa droite. Il ne fallut que quelques instants pour qu’il tombe dans un profond sommeil.

« - Docteur Lawson », dit Honored en ajusta son volume sonore de façon à ne pas réveiller Horthom en sursaut.

Le docteur Lawson n’émergeait qu’à moitié et modifiait sa position à chaque fois que Honored le touchait pour tenter de le réveiller.

« - Honored, je m’en occupe », dit le Destiny.

L’avatar du Destiny secoua légèrement l’épaule de Lawson et ce dernier fini enfin par reprendre conscience.
« - J’ai dormi pendant combien de temps ?, demanda Horthom.
- Presque une journée, répondit le Destiny, j’ai besoin de toi en pleine forme, ces cauchemars à répétition ne peuvent plus durer. »

Le Destiny était tactile avec Lawson alors qu’il ne l’était jamais d’ordinaire, Lawson trouvait cela bizarre mais ne savait pas vraiment pourquoi et n’y prêta finalement guère plus d’attention.

« - Ces machines à tuer dont tu rêves sont destructibles à l’arme lourde, à condition qu’elle soit vraiment très lourde, poursuivit le Destiny.
- Tu as déjà rencontré une de ces machines ?, interrogea Lawson.
- Non mais l’une d’entre-elles est en train de marcher sur le vaisseau. »

Le docteur Lawson se leva et vit avec horreur qu’en effet une machine blindée se dirigeait assez rapidement vers la baie d’observation en se déplaçant sur la coque du Destiny.

« - Il faut la neutraliser Destiny, commença à crier Lawson qui était terrorisé.
- Fais-le, répondit le Destiny.
- Comment çà, reprit le docteur Lawson qui commençait à s’inquiéter de l’attitude insouciante du Destiny.
- Concentres-toi, actionne les canons.
- C’est impossible.
- Essaye, répondit le Destiny en haussant le ton. »

Le docteur Lawson était paniqué et rien ne se passait alors que le blindé n’était plus qu’à quelques mètres de la vitre. Il s’arrêta devant la baie d’observation et commença à taper violement contre la vitre. Au fur et à mesure que la machine frappait, les fissures se faisaient plus nombreuses.
Le Destiny plaqua sa main sur le front du docteur Lawson et celui-ci fit un bond hors du canapé où il était auparavant assis se rendant compte que tout ce qu’il venait de se passer à l’instant n’était qu’un cauchemar de plus.

« Il faudra qu’on travaille de nouveau sur tes cauchemars Horthom », dit le Destiny.

Ce dernier convia Horthom et Honored sur le pont du vaisseau pour parler de ce qui allait se passer, les trois compagnons ne pouvaient pas combattre la Vie à eux seuls et ils devaient trouver des alliés.
Le général Nisth était un des trois potentiels alliés que le Destiny avait identifié, le peuple qu’il dirigeait l’appelait juste le Général. La planète où se trouvait son territoire était supervisée par les Régulateurs, conformément aux instructions de ces derniers, Anova était restée à l’âge industriel. Cela avait le don d’exaspérer le Général qui était entravé dans son but d’avoir une production minière maximale.

« - Aujourd’hui tu n’es plus un docteur !, annonça le Destiny.
- Pardon ?, demanda le docteur Lawson.
- Nisth sera plus enchanté de rencontrer le général chef des armées asurannes plutôt qu’un docteur, même asuran. Félicitations Horthom, tu deviens le général Horthom Lawson ! s’exclama le Destiny.
- … chef des armées asurannes, finit Lawson.
- Evidemment, en tout cas quelle ascension !, constata l’avatar du Destiny qui faisait les cents pas sur le pont du vaisseau.
- Ce n’est pas la première chose à laquelle j’ai pensé lorsque tu m’as appris que mon peuple avait disparu, répondit Lawson sur un ton qui laissait entendre clairement un léger énervement.
- Ecoute, il faut bien que le fait d’être le dernier membre connu de son espèce ait des avantages, répondit le Destiny qui avait encore son air toujours aussi détaché alors qu’Horthom ne prenait clairement pas à la rigolade la disparition des siens.
- J’ai confectionné un uniforme à votre taille, dit Honored in extremis avant que le docteur Lawson ait une crise de colère, je me suis permis d’ajouter une capuche qui vous permettra de rester discret. Pour une discrétion maximale, j’ai fabriqué un masque relié aux capteurs de votre tenue qui vous permettra d’avoir un champ de vision étendu et un accès à diverses mesures qui pourraient vous être utiles.
- C’est un uniforme ou une tenue de combat ?, demanda Horthom d’une façon un peu ironique et qui trahissait un énervement plus que modéré. Tu es un peu en train de me perdre Honored.
- Tu sais Horthom, je pense que l’idée de faire du deux en un est plutôt bonne, et puis, il n’y a pas d’heure pour refroidir quelques Endoctrinés, dit le Destiny. »

Au court de sa longue existence, Honored qui appartenait à une très ancienne race de robots, les Geths, avait acquis de nombreuses connaissances, celles concernant la conception de tenues de combat en faisait partie. La nouvelle tenue d’Horthom était d’un blanc légèrement terne et parsemée de motif marron, couleur qui dominait les armoiries traditionnelles asurannes. Les bords du vêtement étaient recouverts d’or. La capuche qui était difficilement distinguable du reste de la tenue laissait juste assez de place pour distinguer le visage d’Horthom Lawson et ses contours. Une épaisse tige en fer de la longueur d’un index dont les pointes et les arêtes étaient recouvertes de diamants sortait de chaque coude, elles fournissaient d’intéressantes possibilités pour le combat au corps à corps.

« - Je suppose que cette tenue n’est pas un cadeau pour fêter ma promotion, ni mon anniversaire, dit le docteur Lawson.
- Effectivement ! répondit le Destiny, toi et Honored devez rendre visite au général Nisth. Joyeux anniversaire au passage.
- Je suis censé connaître ce général ?, interrogea Lawson.
- Oh ! bien sûr que non, je ne le connais moi-même que depuis quelques jours, le fait est que cette personne contrôle le tiers d’une planète minière appelée Anova, et plus important encore, c’est un pro-asurans !, s’exclama le Destiny. Toutefois, j’essayerais de t’emmener ailleurs que sur une planète poubelle pour ton vingt-huitième anniversaire, mais bon, aujourd’hui on n’a pas vraiment le choix. »

Horthom finissait de mettre sa tenue qui effectivement était à mi-chemin entre le costume de cérémonie et la tenue de terrain, Honored transportait des armes dans la navette, suffisamment pour se défendre en cas de pépin mais pas pour tenir un siège, après tout, il s’agissait d’une visite tout à fait cordiale et venir armé jusqu’aux dents n’était pas forcément une idée judicieuse.
Cette fois, le Destiny avait accepté d’entrer en orbite autour de la planète, le petit incident sur April 6 n’y était pas pour rien, il valait mieux pouvoir extraire l’équipage rapidement si jamais problème il y avait. Dès que la navette quitta le Destiny, celui-ci se dépressurisa et éteignit tous ses systèmes non-essentiels afin d’assurer une furtivité maximale.

La navette descendit dans l’atmosphère d’Anova qui était aussi épaisse qu’opaque. De nombreux complexes d’extraction minière fleurissaient sur la surface et étaient probablement la seule forme de flore sur cette planète.
Les radars de la navette permettaient à Honored de ne pas naviguer en aveugle dans cet environnement dont les rares sources de luminosité provenaient de lampadaires installés dans les ruelles.
D’énormes blocs qui mesuraient un kilomètre carré à vue d’œil contrastaient de temps en temps avec les usines, ils hébergeaient les mineurs dans ce qui ressemblait plus à des dortoirs qu’à de véritables habitations.

« - Je crois que l’on est arrivé, dit Horthom Lawson en finissant d’observer le pauvre paysage de la planète.
- Effectivement, répondit Honored, la structure du bâtiment vers lequel nous volons suggère que celui-ci est blindé et lourdement protégé contre une quelconque attaque, il est donc fortement envisageable que le général James Nisth soit à l’intérieur de ce complexe. »

Un signal sonore provenant du tableau de bord de la navette rompit le silence qui venait de s’installer.

« - Communication entrante, il s’agit d’instructions pour un atterrissage, reprit Honored.
- Nous avons même le droit à une escorte privée !, répondit ironiquement le docteur Lawson en voyant trois chasseurs dans le sillage de sa navette.
- Vous entrez dans une zone aérienne restreinte, veuillez-vous rediriger vers les coordonnées envoyées dans la communication précédente, en cas de refus d’obtempérer, nous serons habilités à abattre votre appareil, dit la voix du message.
- Voilà qui commence bien, marmonna le docteur Lawson. »

La navette avait changé de trajectoire depuis à peine une minute lorsqu’une nouvelle communication entrante est arrivée.

« - Le commandant de votre vaisseau vient de me prévenir de votre arrivée, commença le général Nisth, un peu tard mais je vais vous recevoir avec plaisir, je vous fais parvenir de nouvelles coordonnées d’atterrissage.
- Très bien général !, répondit Lawson, merci pour votre hospitalité »

La navette s’engouffra dans un des trois orifices qui, alignés horizontalement, donnaient accès aux plates-formes d’atterrissage. Lorsque la navette du Destiny fut posée et que ses portes s’ouvrirent, le docteur Lawson remarqua assez vite l’odeur de soufre qui était caractéristique de l’atmosphère entourant le rocher toxique qu’était Anova.

« - Bonjour général Lawson, je suis Donald, intelligence virtuelle chargée de guider les visiteurs, dit une voix qui provenait d’une sphère flottante bleue autour de laquelle gravitait des plaques qui épousaient la forme de la sphère, le Général vous attend, suivez-moi. »

Honored et Horthom commencèrent à suivre le drone parlant et marchaient sur la longue passerelle qui traversait le vaste endroit dans lesquelles étaient situées les plates-formes d’atterrissage. Les plates-formes étaient disposées sur une vingtaine de niveaux et étaient reliées par des passerelles.
L’équipage du Destiny finit par s’engouffrer avec le drone dans un des couloirs qui permettaient de sortir de la zone d’atterrissage. Après quelques minutes de marche, ils arrivèrent dans les appartements du général Nisth qui semblaient être d’un relatif confort, assez vastes mais pourvus d’une décoration plutôt austère.

« - Général, c’est un honneur de vous rencontrer !, s’exclama l’hôte en serrant chaleureusement la main du docteur Lawson, je suis le général Nisth, vous pouvez aussi m’appeler James.
- C’est un honneur partagé, répondit Lawson avec un air un peu gêné qui trahissait son caractère introverti, caractère généralement typique des personnes qui exerçaient sa profession de chercheur.
- L’uniforme de général vous va bien, ne vous en faites pas, vous vous y habituerez ! J’ai une proposition qui devrait vous intéresser.
- Je vous écoute, répondit Lawson.
- Comme vous le savez probablement, les Régulateurs ont la main mise sur cette planète, et en tant qu’intermédiaire entre la population de mon territoire et les Régulateurs, je m’efforce de satisfaire leurs exigences tout en évitant de réduire mes ouvriers en esclavage, reprit Nisth.
- Mon peuple s’est battu jusqu’au bout pour résister aux Régulateurs, j’imagine qu’il doit être difficile pour vous de concilier le confort des habitants et les caprices des Régulateurs, il doit y avoir parfois quelques violences, non ?, demande le docteur Lawson.
- Le danger principal ici est de voir débarquer les cafards qui servent de vaisseau à nos maîtres pour tout réduire en cendre, vous connaissiez Kyle ?, interrogea le Général.
- Oui, je ne serai pas là aujourd’hui si il ne s’était pas battu jusqu’au bout, un très bon soldat, je dois en déduire que vous le connaissiez, répondit le docteur Lawson.
- Nous étions devenu de véritables frères d’armes, j’étais milicien à l’époque où l’on a défendu Asuras IV contre les assauts des Endoctrinés, il me donnait parfois des nouvelles d’Asuras.
- Tout ça pour ça, répondit Lawson qui semblait résigné.
- Comme je vous l’ai dit, j’ai quelque chose qui peut vous intéresser, un bâtiment d’aspect monolithique dont l’entrée est interdite à tout le monde, ordre des Régulateurs, je soupçonne cette infrastructure d’abriter un relais de communication mais je suis curieux de savoir ce que renferme vraiment cette connerie, la capitaine de votre vaisseau m’a dit que vous étiez en mesure d’infiltrer ce bâtiment.
- En effet, c’est très intéressant, tout comme tout ce qui peut ralentir la Vie, reprit Lawson.
- Cette légende est donc vraie, répondit James Nisth.
- Oui, en tout cas, le tir qui a traversé le Cursed Realms l’était. »

Les deux généraux s’échangèrent une nouvelle poignée de main avant le départ pour cet endroit mystérieux dont l’accès était catégoriquement interdit. Le pilote qui avait servi de guide à Honored et Horthom était assez nerveux et semblait percevoir le bâtiment monolithique de manière mystique. Les murs étaient parfaitement lisses. La petite expédition attendit quelques secondes lorsque l’avatar du Destiny apparu à leur côté, celui-ci était toujours aussi peu visible qu’au premier jour, on pouvait distinguer la silhouette d’un jeune homme mais le fichier codant son apparence semblait avoir été endommagé.

« - Cette symbiose entre nous deux m’inquiète toujours, mais pour une fois nous pourrons tourner cela à notre avantage, dit le Destiny. Lawson, il suffit que tu poses ta main sur la paroi pour interagir avec le système de sécurité de ce complexe, nos technologies sont très similaires et il devrait reconnaître le composé que tu as dans ton corps.
- Si tu le dis, répondit le docteur Lawson en posant avec une légère hésitation sa main sur le mur. »

Une entrée se forma juste devant les deux combattants, une portion du mur s’étant enfoncée à l’intérieur du bâtiment, donnant accès à l’unique pièce qui constituait le bâtiment.
Des colonnes de supercalculateurs s’élevait contre les quatre murs de la pièce, mais c’est l’appareil au centre de la pièce qui attira l’attention du docteur Lawson.

« - On a déjà vu çà quelque part Honored, dit Lawson.
- Exact, répondit Honored, ce dispositif a exactement la même apparence que la chaise d’interface du Destiny ».
avatar
DrRush
Floodeur
Floodeur

Masculin
Messages : 1510
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP - La fuite d'un mort-vivant (dans la bonne catégorie ? ^^ )

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum